Conférenciers principaux

Conférenciers principaux confirmés

Professeure Jill Cook

Jill Cook est professeure en santé musculo-squelettique au centre de recherche en médecine du sport et de l’exercice de l’Université La Trobe à Melbourne, en Australie. Les domaines de recherche de prédilection de Jill comprennent la médecine du sport et les lésions tendineuses. Après avoir terminé son doctorat en 2000, elle a étudié la pathologie des tendons, les options de traitement et les facteurs de risque de blessure aux tendons. Jill enrichit actuellement ses travaux de recherche en menant une pratique spécialisée dans la tendinopathie et en donnant des conférences et des ateliers en Australie et à l’étranger.

Prise en charge de la tendinopathie : où en sommes-nous et vers quoi nous dirigeons-nous?
Cette séance se penchera sur l’histoire de la prise en charge de la tendinopathie en donnant une perspective sur les raisons de l’échec de nombreuses options de traitement. En tenant compte de ces éléments, la séance examinera les options de traitement de l’avenir et leurs chances de succès. Comprendre ce qui sous-tend le succès ou l’échec des options de traitement permettra aux cliniciens de mieux éduquer et traiter leur clientèle.


Professeure Alison Rushton

Alison est professeure et directrice de l’école de physiothérapie à l’Université Western. Alison a un profil de recherche étoffé, ayant reçu plus de 2 millions £ en financement et plus de de 11 millions £ en financement de centres de recherches, et plus de 140 publications. Il s’agit de recherche de pointe en ce qui concerne la compréhension de l’évaluation et de la prise en charge des troubles musculo-squelettiques, axée sur la réadaptation ciblée. Alison préside le comité des normes de l’IFOMPT.

 

Pratique clinique avancée concernant l’appareil locomoteur—un partenariat clinique-universitaire pour créer des opportunités futures
L’évolution actuelle de la pratique clinique de pointe s’effectue dans un environnement mondial dynamique qui crée une opportunité unique pour les physiothérapeutes musculo-squelettiques. Cette séance analysera et évaluera la pratique clinique musculo-squelettique de pointe afin de démontrer que la voie à suivre passe par un partenariat clinique-universitaire et un positionnement politique de la physiothérapie musculo-squelettique. Un raisonnement clinique de haute qualité, des compétences cliniques et des données de recherche sont au cœur de ce partenariat, contrairement à l’approche fragmentaire historique. Le contexte de la pratique post-COVID-19 sera différent, offrant ainsi aux physiothérapeutes musculo-squelettiques canadiens une série de possibilités que nous devons saisir dès maintenant—ensemble, visons le centre!


Dre Lyn Watson

La Dre Lyn Watson est une physiothérapeute clinicienne spécialisée en thérapie de manipulation et sportive qui travaille exclusivement dans le diagnostic, l’évaluation et la réadaptation des blessures à l’épaule depuis 25 ans. Elle vit à Melbourne, en Australie, où elle est consultante en physiothérapie de l’épaule auprès de diverses équipes nationales et internationales et d’athlètes individuels.

 

Instabilité multidirectionnelle de l’épaule
Voies de diagnostic et de traitement
Conflit et consensus

L’instabilité multidirectionnelle de l’épaule (IMO) est un sous-groupe de l’instabilité lésionnelle atraumatique. Celle-ci pose depuis longtemps un dilemme clinique aux cliniciens quant à la manière de la reconnaître et de la diagnostiquer efficacement, de même qu’aux options de traitement les plus appropriées. Cette séance permettra d’identifier les sous-groupes de patients démontrant de l’instabilité atraumatique, y compris de l’IMO, et examinera les conflits qui existent dans les études en ce qui a trait au diagnostic. Les facteurs associés qui devraient être reconnus cliniquement et les options de prise en charge efficaces seront abordés, ainsi que les données actuelles qui soutiennent le consensus privilégiant